Lucille aimée.jpeg

Lucille aimée
 (mamita)

Femme médecine, Enseignante,  Poétesse

“J’ai ouvert un chemin d’harmonie en mon coeur dans la selva de haute amazonie du Pérou. Depuis j'honore ce présent auprès de vous"

 

INSTINCT DE VIE ET OUVERTURE DU COEUR

J'aime la forêt. J'aime les animaux. J'aime la rivière. J'aime la mer. La source.

 

J'aime la Terre, sa roche, son humus, son feu, son chemin.

J'aime le vent dans les arbres, j'aime le vent dans mes cheveux. J'aime danser dans le vent.

Je n'ai pas oublié ma vie dans l'arbre. Je n'ai pas oublié mes voyages dans le labyrinthe.

J'aime. Mon coeur est ouvert. Je prie, je contemple, je remercie

Je t'aime. Je m'aime. Je nous aime

J'aime unir mes mains et y sentir ma force unie à l'univers.

J'aime m'allonger sur la terre et me diluer en elle. En Elle, en moi même.

J'aime encore et encore découvrir. La nature m'émerveille. L'humain est ressource magnifique.

J'aime chanter la beauté. J'aime te chanter ta beauté.

Tout mon ouvrage est un jaillissement, une évidence. C'est ma vie.

Quand je donne un soin, je ne sais l'expliquer. C'est ma nature.

Et je vais même vous dire que je passe mon temps à soigner.

Tu ne le sais pas, je prends soin de toi. Un instant, un sourire, un regard, une lettre, une photo, une conversation.

Et je prends soin de toi. Je n'ai pas besoin de te toucher. ni de te parler... la vibration de mon coeur rencontre la tienne, mon âme ton âme. Je ne vais pas cependant entrer dans ton espace.

C'est la mélodie qui fait son oeuvre.

Et la plupart du temps je ne dis rien de se qui se passe, pour que nous soyons libres... 

Aussi, quand je ne suis pas à ma place, quand un temps, un cycle, une histoire est fini, je meure très vite.

Et je renaît très vite.

Pour cela j'ai vécu beaucoup de vie.

Je ne voulais pas dire "je suis chamane". Je ne souhaitais pas nourrir des égos de pouvoir, mon égo aussi alors...

je me trouvais trop serrer à être nommer ainsi ou autrement. Seulement nous sommes dans un monde qui a besoin de certains mots, de codes, c'est certain!

Chamane, druidesse, guérisseuse, curandera... sur la terre entière de part tous les temps il y a des hommes et des femmes dont c'est la nature de circuler dans les mondes, de communiquer avec l'invisible, d'être en ferveur de vie et de "guérir", de soutenir, de préserver les graines".

Je fais parti de ceux là et mes connaissances viennent de mon instinct, des enseignements de la forêt, des Plantes, et des multiples expériences fondatrices que m'offre la vie. Un sacré engagement qui me demande entièrement et que j'honore chaque jour de mon mieux.

Je suis une Mère. C'est encore la Mélodie.

Comme celle que j'entends dans la Selva d'Amazonie toutes les nuits. Cette mélodie qui me soigne, me chérit, me berce, m'élève. Quand l'Amour est chant de vie!!!

Je suis une Mère. C'est ma nature aussi. Elle ne s'explique pas. Elle se vit. A vous de l'accueillir.

La seule certitude que je peux avoir, c'est de toujours revenir à la simplicité de ma respiration douce qui va et vient, en m'accueillant avec cette même douceur dans mon corps de Femme en symbiose avec la nature.

Je privilégie la contemplation, les gestes simples du quotidien, une écoute, une relation de l'instant. Que se soit avec une personne, un élève, ma famille ou la Terre.

 

Mon enseignement est à ce jour principalement oral. Cependant je souhaite ces temps prochains, cet hiver trouver l'espace pour vous écrire, pour vous transmettre. La Fleur de la Selva.

Je suis debout!!! Je me suis dressée. Je me redresse chaque matin !!!! 


 

LUCILLE-RIO.png
La fleur de la selva
AdobeStock_286842210 (1).jpeg
IMG_20180619_124948.jpg

J’ai soif de liberté, j’ai soif de vérité

j’ai soif de ma chair que mon esprit transcende

Je bois la sève, je bois l’eau de vie

Cette jaillissante manne

​Je communique avec les esprits des arbres, des plantes, la Terre et les rivières, les animaux, les âmes humaines, et je voyage dans d’autres mondes naturellement depuis toujours.

La médecine sacrée de la vie est mon art de vivre. Elle s’est tissée au fil des années, par mes choix d’honorer qui je suis et tous les enseignements, initiations que je reçois tout simplement de la vie.

 

J'appartiens à aucune filiation et dogme.

Cependant je suis en liens profonds

avec les gardiens de la Terre,

là où la préservation de la vie,

l’harmonie entre nous tous est Essentiel!​

J’offre ma liberté d’aimer. Cette médecine sacrée de la vie oeuvre auprès de La Terre et de tous ceux qui souhaitent ouvrir un chemin d’harmonie…

Mes chants, ma musique,

mon langage,

sont indissociables de chacun de mes accompagnements.

"Je suis fille de la Selva,
fille de la Madre,
fille de la Liane sacrée,
celle qui enlace l’arbre de vie,
lui chante la beauté dévoilée."

SOURCE (chant)

 

A ma source, à ma source intérieure, claire.

Au-delà du temps et des certitudes, à ma source je me désaltère.

Fertile, intense et calme je me suis dénudée et je suis morte.

Fertile intense et calme je me suis mise au monde. Un seul chant vit.

J’emmène sous ma cape blanche la Louve fidèle. Je préserve sous ma cape dorée,

mille trésors que je ne montrerai à personne.

A ma source je monte et je descends, je descends et je monte, parcours les mondes, le ciel chevauchant La Lune. La Lune à double faces, celle d’ici et celle de là-bas.

Et vive, dans l’interstice, de mes ailes blanches je franchis le seuil pour féconder mon œuf et le déposer délicatement, dès mon retour à Terre, sur de la mousse aux racines de mon Arbre.

Vie! Vie! Soulève l’Histoire! En quelques battements d’ailes la voilà qui se transforme dans les airs!

J’aime, ainsi est-il! J’aime infiniment, la conscience en firmaments. L’ouvrage de la matrice se tisse!

 

J’accueille ses pas de géants, ces montagnes à soulever, cette vie modeste à créer. La merveilleuse et mystérieuse qui me font vivre tant de vies à la fois en cette Terre du milieu.

Lucille aimée (Octobre 2016, ce chant n’est pas encore enregistré),