La fleur de la selva- histoir chamanique

La Fleur de La Selva

Chemin d'initiation vers la Beauté et la Liberté

Histoire Chamanique

Prélude

 

 

La pluie telle une infinie semence constelle mon être.

Adombrée par Le créateur, La Terre offre sa grâce,

accueille le nectar sacré.

 

Dans ma yourte, au chaud je prie, mes trésors ouverts.

 

J'ai laissé ma famille, mes élèves, mes frères et sœurs pour prendre soin

de mon cœur, de mon corps, de mon humanité. Seule à accueillir et à offrir.

Il m'a fallu des mois pour m'extraire quelques jours et honorer mon service en silence.

Je ne vais pas aller dans les limbes chercher quelques âmes,

frayer des chemins pour des humains en survie.

Je ne vais pas glisser dans quelques fosses purulentes, gluantes,

putréfiées de chagrins de peurs afin d'y déposer de la lumière, de la douceur, de l'amour.

Mon corps à besoin de repos, d'être seul en son jardin.

 

 

La pluie s'est tue, elle va ponctuer ses quelques jours pour faciliter le passage, m'encourager à œuvrer,

car n'est-ce pas, ici, l'unique chemin!

En notre intimité profonde, en notre immanence au milieu de notre chair.

 

Les cristaux de l'autel, cette porte vers l'indicible,

brillent plus intensément près des flammes chatoyantes et dansantes des bougies.

Le feu en son foyer, chante, encourage lui aussi la vague intérieure, guide le flux.

La Madre, La Grande Mère veillent.

 

 

Enfant Fille Mère Sage

j'appelle à l'équilibre, avec douceur et fermeté.

La Mère m'enseigne là où j'ai perdu l'équilibre, le champs libre,

l'Amour.

Je m'enseigne à ce monde

Quelles explorations, quelles félicités de retrouver la loi de la vie.

Je respire, je me respire, je m'abreuve à la source.

 

J'ai ce livre à écrire, cela fait longtemps qu'il émet, que la forêt prodigieuse me l'a demandé, annoncé.

Je ne sais pas comment transmettre, «tant de livres existent déjà».

Et pourtant il n'est plus le temps de me cacher derrière cette phrase

et bien d'autres qui m'éloignent de cette création.

Me raconter est-ce vous raconter? Vous enseignez, est-ce me souvenir

à ses initiations que la Forêt, la Mère Terre, la Lune, les Étoiles, les Rivières, la Danse,

les Chants m'ont offert pour me faufiler hors de cette matrice de dualité?

Quel rythme, quel temps, quelle onde suivre pour ouvrir le cœur sacré;

ce soleil, ce lotus, cette rose, cette source qui brille en chaque être humain?

Ai-je à me redécouvrir, en vous offrant ma transparence, là où déjà j'ai oublié, ici où je mûris.

Là où je meurs, maintenant que je renais encore et encore à mon immanence.

Je suis heureuse de me vouer à mon art d'amour, à mon ouvrage.

 

J'ai entendu ce soir dans le chant de l'oiseau, dans la clarté de ma présence

qu'il est légitime aujourd'hui que je prenne la parole… Merci.

 

Je viens de sortir chercher mon draps de soie dans la cabane.

Les étoiles luisent.

Oui il est venu le temps d'ouvrir ma cape

et de laisser se voir mes joyaux, mon amour se répandre.

Avant cela encore une fois je vais m'enrouler de cette soie blanche telle la chrysalide.

 

Ainsi les années ont passé... 5 ans

La fleur de la selva

Bientôt